Les « Rendez-Vous » de novembre 2019

16 octobre 2019 par Sciences en Lumière
Le programme des projections/débats du mois de novembre 2019.

 

LES NOUVEAUX GUERRIERS DES CHAMPS
Mercredi 6 novembre 2019 | 20H
Seuil d’Argonne/Triaucourt [55] – Salle des fêtes

Un film de Claude-Julie Parisot
(52 min / 2016 / France / Galaxie Presse, Arte France)

Les bio-pesticides, ces micro-organismes qui luttent naturellement contre les ravageurs, offrent-elles la promesse d’une agriculture un jour débarrassée de la chimie ? Partout dans le monde, des agriculteurs s’y convertissent, stimulés par une recherche scientifique qui ouvre de nouvelles perspectives. Mais cette technique est-elle pour autant sans risques pour l’environnement ? Invertébrés, insectes, acariens, champignons, bactéries, virus : ces organismes, soigneusement étudiés par les scientifiques aux quatre coins du monde, vont ici livrer bataille contre le fléau des nuisibles. Ils représentent aujourd’hui le meilleur espoir d’une agriculture enfin débarrassée de ses pesticides, si néfastes pour l’homme et l’environnement. Révolutionnaire ? En tout cas, en Europe, au Brésil ou encore en Inde, des millions de cultivateurs ont déjà adopté les bio-protecteurs. Aujourd’hui, l’industrie agrochimique investit lourdement dans le secteur, mais cette technique, si prometteuse, est encore loin d’être infaillible, non dénuée de risques pour l’écosystème.

Soirée accompagnée par Gaël Caro, maître de conférences à l’Université de Lorraine, chercheur au Laboratoire d’Agronomie et Environnement (Université de Lorraine, INRA), et par Claude-Julie Parisot, réalisatrice

Dans le cadre du Mois du Documentaire. En partenariat avec la commune de Seuil d’Argonne, le Département de Meuse et Image’Est.

Informations pratiques :
Salle des fêtes, rue du Lieutenant-Colonel Bauclin, 55250 SEUIL D’ARGONNE
Gratuit - Téléphone : 06 74 72 15 82

 

LES NOUVEAUX GUERRIERS DES CHAMPS
Jeudi 14 novembre 2019 | 18H30
Jeandelaincourt [54] – Salle Polyvalente

Un film de Claude-Julie Parisot
(52 min / 2016 / France / Galaxie Presse, Arte France)

Les bio-pesticides, ces micro-organismes qui luttent naturellement contre les ravageurs, offrent-elles la promesse d’une agriculture un jour débarrassée de la chimie ? Partout dans le monde, des agriculteurs s’y convertissent, stimulés par une recherche scientifique qui ouvre de nouvelles perspectives. Mais cette technique est-elle pour autant sans risques pour l’environnement ? Invertébrés, insectes, acariens, champignons, bactéries, virus : ces organismes, soigneusement étudiés par les scientifiques aux quatre coins du monde, vont ici livrer bataille contre le fléau des nuisibles. Ils représentent aujourd’hui le meilleur espoir d’une agriculture enfin débarrassée de ses pesticides, si néfastes pour l’homme et l’environnement. Révolutionnaire ? En tout cas, en Europe, au Brésil ou encore en Inde, des millions de cultivateurs ont déjà adopté les bio-protecteurs. Aujourd’hui, l’industrie agrochimique investit lourdement dans le secteur, mais cette technique, si prometteuse, est encore loin d’être infaillible, non dénuée de risques pour l’écosystème.

Soirée accompagnée par Laure Kaiser-Arnauld, du laboratoire Evolution, Génomes, Comportement, Ecologie (EGCE) à Gif sur Yvette

En partenariat avec le CPIE Nancy-Champenoux et la commune de Jeandelaincourt.

Informations pratiques :
Salle Polyvalente, 5 rue d’Abaucourt, 54114 JEANDELAINCOURT
Gratuit

 

LES NOUVEAUX GUERRIERS DES CHAMPS
Vendredi 15 novembre 2019 | 14H30
Nancy [54] – Médiathèque Haut-du-Lièvre

Un film de Claude-Julie Parisot
(52 min / 2016 / France / Galaxie Presse, Arte France)

Les bio-pesticides, ces micro-organismes qui luttent naturellement contre les ravageurs, offrent-elles la promesse d’une agriculture un jour débarrassée de la chimie ? Partout dans le monde, des agriculteurs s’y convertissent, stimulés par une recherche scientifique qui ouvre de nouvelles perspectives. Mais cette technique est-elle pour autant sans risques pour l’environnement ? Invertébrés, insectes, acariens, champignons, bactéries, virus : ces organismes, soigneusement étudiés par les scientifiques aux quatre coins du monde, vont ici livrer bataille contre le fléau des nuisibles. Ils représentent aujourd’hui le meilleur espoir d’une agriculture enfin débarrassée de ses pesticides, si néfastes pour l’homme et l’environnement. Révolutionnaire ? En tout cas, en Europe, au Brésil ou encore en Inde, des millions de cultivateurs ont déjà adopté les bio-protecteurs. Aujourd’hui, l’industrie agrochimique investit lourdement dans le secteur, mais cette technique, si prometteuse, est encore loin d’être infaillible, non dénuée de risques pour l’écosystème.

Soirée accompagnée par Laure Kaiser-Arnauld, du laboratoire Evolution, Génomes, Comportement, Ecologie (EGCE) à Gif sur Yvette

En partenariat avec les Bibliothèques de Nancy et le Service Culture de la ville de Nancy.

Informations pratiques :
Médiathèque Haut-du-Lièvre, Bâtiment Cèdre Bleu, 17bis rue Jean Mihé, 54000 NANCY
Gratuit - Téléphone : 03 83 98 34 24

 

À LA DÉCOUVERTE DE L’ARCHÉOLOGIE SONORE
Lundi 18 novembre 2019 | 18H30
Strasbourg [67] – BNU

En nous immergeant dans un quartier de Paris du XVIIIe siècle , Mylène Pardoen, musicologue, est l’origine d’une nouvelle discipline scientifique, l’archéologie sonore. Celle-ci intéresse tout particulièrement de nombreux scientifiques mais également les muséologues. Comment reconstituer l’ambiance sonore d’un lieu à une époque…C’est le défi que s’est lancé Mylène Pardoen en reconstituant celle du quartier du Grand Chatelet à Paris au XVIIIe siècle à travers 70 tableaux sonores.

Soirée accompagnée par Mylène Pardoen, Maison des Sciences de l’Homme – Lyon Saint-Etienne (CNRS) ; Experte scientifique pour la restauration de Notre-Dame de Paris ; Coordinatrice du groupe de réflexion Acoustique ; Conceptrice, coordinatrice et responsable du projet Bretez (Projet labellisé IMU) et du projet NOMADHISS ; Coordinatrice d’un groupe de réflexion sur le sensoriel GERESSENS.

Une soirée proposée dans le cadre des 80 ans du CNRS, par la Délégations Alsace du CNRS et Sciences en Lumière.

Informations pratiques :
Auditorium de la Bibliothèque Nationale et Universitaire, 6 Place de la République, 67000 STRASBOURG
Gratuit - Réservation obligatoire : http://bit.ly/archeosonore

 

VIVRE ET MOURIR EN CHAMPAGNE IL Y A 5000 ANS
Jeudi 21 novembre 2019 | 19H30
Dijon [21] – Planétarium

Un film de Claude Delhaye
(41 min/2019/France/CNRS Images)

Des chercheurs de différentes disciplines étudient la période néolithique dans la région des Marais de Saint-Gond (Marne). Ce secteur comporte la plus forte concentration d’hypogées en France. Près d’une centaine d’hypogées y furent découverts à la fin du XIXe siècle par le baron Joseph de Baye. Cette forte densité de sites néolithiques s’explique en partie par la présence de silex en abondance. De nombreuses minières de silex témoignent de son exploitation. Depuis 2013, une équipe pluridisciplinaire fouille à nouveau le site de «La Crayère» à Vert-la-Gravelle, et réétudie les découvertes anciennes. L’objectif est de reconstituer l’histoire de ce site archéologique et plus largement celle de ce territoire au cours du Néolithique, entre 5000 et 2000 ans avant notre ère.

Film accompagné par Rémi Martineau, chercheur CNRS au laboratoire ARTEHIS et Claude Delhaye, réalisateur. Soirée animée par Marie-Laure Baudement, directrice du pôle Culture de l’Université de Bourgogne

Une soirée proposée dans le cadre des 80 ans du CNRS, en partenariat avec Artéhis, l’Université de Bourgone, l’INRAP, le Ministère de la Culture et la Ville de Dijon.

Informations pratiques :
Planétarium de Dijon, Jardin des sciences, 14 rue Jehan de Marville, 21000 DIJON
Entrée gratuite - Sur réservation au 03.80.48.82.00

 

ASTÉROÏDES : LE NOUVEL ELDORADO SPATIAL ?
Jeudi 28 novembre 2019 | 18H30
Nancy [54] – Muséum-Aquarium

AVANT-PREMIÈRE
Un film de Guillaume Lenel
(52 min / 2019 / France / Nomades / Mélusine Productions / Ushuaïa TV / viàMirabelle)

L’exploitation minière des astéroïdes est sur le point de devenir une réalité. Elle pourrait répondre à la demande croissante de ressources nécessaires à la révolution numérique et à la transition écologique. Elle rend également envisageable la colonisation spatiale. Quelles étapes nous séparent de l’avènement de cette nouvelle ère minière ? Que révèle ce rêve d’Eldorado sur notre manière d’exploiter notre environnement ?

Soirée en présence de Guillaume Lenel, réalisateur, et de Dominique Hennequin, producteur chez Nomades.

Une soirée proposée avec le soutien de la Région Grand Est, en partenariat avec le CNC. En partenariat avec la Métropole du Grand Nancy.

• Avec la participation du CNC
• Avec le soutien au co-Développement transfrontalier de la Grande Région : Le Film Fund Luxembourg, la Saarland Medien GmbH, le ministère de la communauté germanophone de Belgique, la Région Grand Est, le CNC et la FFA Filmförderungsantalt
• Avec le soutien de la Région Grand Est, en partenariat avec le CNC; de la PROCIREP – Société des Producteurs, et de l’ANGOA

Informations pratiques :
Muséum-Aquarium de Nancy, Amphithéâtre Lucien Cuénot, Rue Godron, 54000 NANCY
Gratuit

 

VOIR 2019 EN 4019
Vendredi 29 novembre 2019 | 18H
Épinal [88] – Musée Départemental d’Art Ancien et Contemporain des Vosges

Extraits de :
• FAHRENHEIT 451 de François Truffaut (1966 / Royaume-Uni / Universal Studios)
• L’ÂGE DE CRISTAL de Michael Anderson (1976 / États-Unis / Metro-Goldwyn Mayer)
• LE FILS DE L’HOMME d’Alfonso Cuaron (2006 / États-Unis / Universal Picture)

« Voir 2019 en 4019 » imagine ce que sera la mémoire du futur. On se souvient d’hier pour demain. Et ce que nous croyons être le présent n’est peut-être que le vestige des jours passés. La science-fiction s’est emparée de cet imaginaire. Cette soirée-débat propose de conjuguer les temps à l’aide d’extraits de films pour mieux comprendre les processus de l’histoire.

Soirée accompagnée par Sylvie Manuel-Barnay, maître de conférences à l’Université de Lorraine, historienne, et par Nicolas Dupuy, expert en science-fiction, Université de Lorraine.

Une soirée proposée en partenariat avec le Conseil Départemental des Vosges. Dans le cadre de la manifestation « Futur Antérieur ».

Informations pratiques :
Musée Départemental d’Art Ancien et Contemporain, 1 Place Lagarde, 88000 ÉPINAL
Gratuit

A lire aussi